Critique et avis de mon film préféré : Le seigneur des anneaux 1

Cette série basée sur le roman éponyme de J.R. Tolkien est une trilogie monumentale fantasy réalisée par Peter Jackson en 2001, 2002 et 2003. La série a été tournée en Wellington, Nouvelle-Zélande et à Queenstown. Elle a comme acteurs : Elijah Wood, Sean Austin, Ian Mckellen et bien d’autres.

Présentation du film

Le film se déroule dans le monde imaginaire de la Terre du milieu au Moyen-Age. Le jeune Hobbit Frodon Sacquet (interprété par Elijah Wood) a comme héritage un anneau. Mais celui-ci se démarque des autres car il est doté d’un pouvoir souverain qui autoriserait le Seigneur de ténèbres, Sauron de gouverner la Terre du milieu et d’asservir ses peuples. Sauf si Frodon accompagné de son loyal ami Sam (joué par Sean Austin) et de l’hypocrite créature Gollum qui les rejoint plus tard (interprété par Andy Serkis) arrivent à enlever l’anneau jusqu’à la Crevasse du Destin et à l’anéantir là. Cela signifie un périple très loin dans le pays de Mordor, la terre du Seigneur des ténèbres, où se trouve un rassemblement des orques maléfiques. Entre temps, Boromir est décédé et la communauté des anneaux a connu des discordes internes dues à la corruption de l’anneau. Les membres se sont séparés. Les armées du Sauron ont assailli la capitale de Gondor. Dans la terre du milieu, Aragorn (héritier exilé du royaume de Gondor), Legolas et Gimli en poursuivant les enleveurs de Merry et Pippin arrivent sur les domaines assiégés de Rohan du roi Théodon par Saroumane (l’allié de Sauron). Parvenant à avoir un entretien avec le roi Theodon, les trois compagnons essaient de le convaincre pour les délivrer de l’emprise de Sauron. On retrouve dans cette partie des assauts le plus magnifiques et les plus dantesques du cinéma : les batailles du Helm.C’est la séquence du film où l’armée de Saroumane avec 10 000 Urik-Hais assaille l’immense forteresse de Rohan où se sont retirés le roi et son peuple avec les trois compagnons…

le-seigneur-des-anneaux-critique

Critique du film le Seigneur des anneaux

La somptuosité des paysages féériques (numériques ou naturels), la distribution impressionnante des personnages, la bande sonore fabuleuse de Howard Shore, les effets spéciaux très aboutis, les souffles épiques et grandioses font la popularité de cette série de Peter Jackson. Ce qui lui fait aussi une expérience du 7e art inoubliable, c’est la capacité du réalisateur de créer un périple réaliste et immersif à travers la grande fresque de heroic-fantasy. La beauté visuelle de la série est captivante du bout en bout et les acteurs ont bien joué leur rôle. Le film cartonne au box-office avec 7 millions d’entrée en France lors de sa sortie en 2002. Côté récompenses et distributions, le Seigneur des anneaux se voit décerné 2 oscars : meilleur effet visuels et meilleur montage de son.Notons que la série a utilisé un budget de 285 millions de dollars, le plus onéreux de l’histoire, et a accumulé un total de recettes de plus de 925 millions de dollars dans le monde. Bref, bien que le scénario ne respecte pas entièrement le contenu des livres de Tolkien, les décors impressionnants et la pléthore des effets spéciaux constituent le plus ou le bof, selon le goût de chacun, de ce film.