acheter un chateau a bas prix en france

Cela va sans dire, l’achat d’un château n’est pas à la portée de tous les budgets, cependant, leur prix a baissé ces dernières années. Ce qui a permis aux clients séduits par les vieilles pierres d’investir à bas prix sur certains châteaux selon son emplacement. Evidemment, l’éventuel acquéreur doit être un amateur car le marché risque de ne pas être rentable, surtout s’il souhaite le revendre après. En faire un investissement pour en faire des chambres d’hôtes n’est pas aussi conseillé. Du fait que l’entretien et les frais de charges sont coûteux et le château est également soumis à certaines obligations. Tout cela n’est pas pour décourager les futurs investisseurs de ces monuments historiques. Mais pour ceux qui ont un coup de cœur pour les belles vieilles pierres, voici les éléments à savoir pour faire faire l’achat d’un château à bas prix.

Profiter du contexte de baisse de prix de château

Ces demeures de luxe se trouvent dans de nombreuses régions françaises (Aveyron, Dordogne, Haute Garonne, Calvados, Pas de Calais, Vendée etc.). Pour l’info, les agences immobilières vendent plus d’une cinquantaine de châteaux moyens de 800 m2 avec des dizaines d’ha par an. Avec la crise, un château avec une trentaine d’ha près de Rennes a ainsi été vendu à 850 000 euros. Tandis que des châteaux bien conservés dans le Périgord coûtent dans les environs de 900 000 euros. Cependant, certaines agences immobilières affichent des prix allant jusqu’à 10 millions d’euros, voire plus. Les prix s’échelonnent ainsi entre plusieurs centaines de milliers d’euros à des dizaines de millions d’euros en fonction de la beauté, de l’état, de l’histoire, de la date de construction, de la superficie et de l’emplacement côté du château ou de son environnement. Mais un château ou un manoir qui nécessite un lourd entretien pourrait être offert à partir de 150 000 euros, voire moins selon sa situation géographique et sa taille. Sachez toutefois que le coût est plus élevé en Paca et dans les environs de Paris que pour le reste de la France.

Contrairement à ce qu’on pourrait penser aussi, les petites demeures bien conservées sont plus coûteuses que les grands châteaux. Pour ceux qui n’ont pas un budget considérable, mieux vaut donc ne pas choisir les châteaux bâtis au 16ème et 18ème siècle. Ils sont très prisés et sont presque toujours offerts à un prix cher. Vu le contexte actuel, avec le taux du prêt immobilier en baisse, les gens sont frileux à faire un investissement dans un tel bâtiment. Il faut donc profiter de cette situation si on veut acheter un château à bas prix. Le prix de ces prestigieuses demeures peut également fluctuer d’une année à une autre.

petit-prix-chateau-france

Les avantages de l’acquisition d’un château

Les futurs châtelains doivent connaître les aides financières et fiscales qu’ils peuvent obtenir en faisant l’achat de ces monuments d’histoire. Les bâtiments bénéficient d’une réduction d’impôt de 22% à 30% de dépenses de restauration selon le secteur du château et ce dans la limite de 100 000 euros par an. A cela s’ajoute le taux de déduction de charges foncières à hauteur de 50% à 100% selon que le monument soit ouvert au grand public ou non. Enfin, le repreneur du château peut également être exonéré de droits de donation ou de droit de succession sous certaines conditions.